27/11: Manifestation pour un refinancement public de l’enseignement supérieur

Un refinancement public de l’enseignement supérieur. C’est ce que revendiquent les étudiants liégeois qui ont décidé de sortir dans la rue ce mercredi 27 novembre pour faire part de leur mécontentement quant à la qualité de leur enseignement. Une initiative du conseil étudiant de la Haute École de la Ville de Liège.

Classes surpeuplées, matériel inadéquat et insuffisant, toilettes délabrées, présence d’amiante, professeurs et assis-tants qui partent sans être remplacés, secrétariat peu accessible, problème de wifi,… C’est pour dénoncer tous ces problèmes rencontrés par les étudiants au quotidien que le conseil étudiant de la Haute École de la Ville de Liège a décidé, lors d’une assemblée générale, de manifester. La revendication principale? L’ouverture de l’enveloppe fermée pour un refinancement public de l’enseignement supérieur.

Soutenu par la FEF qui se bat depuis toujours pour un enseignement de qualité pour tous, le conseil étudiant de la HEL a donc organisé des AG durant lesquelles l’organisation d’une manifestation et un appel au soutien des autres établissements ont été voté. Ainsi, les conseils étudiants de la HEAJ, l’AGE, la HELdB, l’ULB, la HEPN, Saint Luc Liège, l’AEH et la HECh mais également la CSC-Enseignement soutiennent les étudiants de la HEL dans leurs revendications. La Fédération des Étudiants de l’ULg appelle également ses étudiants à manifester pour un refinancement public de l’enseignement supérieur et contre l’enveloppe fermée, à travers une pétition qui circule sur Internet, suite au vote par le CA de l’ULg d’un « plan de stabilisation » que la Fédé a d’ailleurs refusé de voter.

Ce mercredi 27 novembre, la manifestation pour un refinancement public de l’enseignement supérieur, organisée par le CE de la Haute École de la Ville de Liège, débutera donc à 11h rue Hazinelle, pour se diriger ensuite vers la rue de l’Université et le boulevard d’Avroy pour terminer place Saint-Véronique à 14h, devant les bureaux du PS liégeois. Ensuite, il est prévu qu’une délégation étudiante aille à la rencontre d’acteurs politiques pour déposer leurs revendi-cations et exiger un enseignement de qualité et le refinancement public de celui-ci.

Print Friendly, PDF & Email