Enseignement supérieur: Aborder la question du financement avec l’ensemble des acteurs

La rentrée académique arrive et, avec elle, son habituel lot de nouveautés. Aussi, quelle ne fut pas la surprise de la Fédération des Étudiants Francophones d’apprendre hier que le conseil des recteurs francophones était proche d’un accord concernant le dossier du financement des universités.

Tous les acteurs le crient depuis maintenant des années, l’enseignement supérieur est victime d’un manque criant de moyens. Un vide qui a une conséquence directe sur la qualité des études. Aussi, lorsque la FEF, qui revendique un refinancement public, apprend que le conseil des recteurs francophones travaille actuellement sur le dossier du financement des universités, elle ne peut que s’en réjouir… mais pas à n’importe quel prix!

En effet, si la question du refinancement de l’enseignement supérieur doit être abordée le plus rapidement possible, la FEF souhaite que l’ensemble des acteurs concernés soient concertés! Cette question épineuse ne doit, en aucun cas, être l’affaire des recteurs uniquement.

À l’aube d’une réunion du CREF, la FEF souhaite non seulement être consultée sur le dossier mais rappelle également l’urgence de sortir du système de l’enveloppe fermée et de concrétiser les nombreuses promesses de refinancement du Ministre Marcourt, sans cesse reportées. Parmi celles-ci, l’apport de 107 millions d’euros.

Print Friendly, PDF & Email