Construisons notre avenir

Comme chaque année, la FEF, la Fédération des Étudiant.e.s Francophones, est là pour te souhaiter une bonne rentrée et t’informer sur tes droits en tant qu’étudiant.e. Au fil des années et des mobilisations, la FEF et les étudiant.e.s ont réussi à obtenir certains acquis.

Néanmoins, malgré ces victoires, la situation d’un trop grand nombre d’étudiant.e.s reste préoccupante. La précarité étudiante ne cesse de gagner du terrain, par exemple, le nombre d’étudiant.e faisant appel au CPAS pour pouvoir vivre à augmenté de plus de 125% sur les 10 dernières années ; et on a récemment découvert que des banques tiraient profit de la dégradation de la condition sociale des étudiant.e.s pour proposer des prêts « spécial études » à des taux usuriers (jusqu’à 8%). Encore trop de jeunes se retrouvent dans l’obligation de s’endetter ou travailler pour payer leurs études, alors qu’étudier est un droit et est déjà un travail à plein temps!

Quels acquis pour les étudiant.e.s ?

Grâce aux mobilisations de la FEF durant les dix dernières années, des droits ont été gagnés pour les étudiant.e.s, donc pour toi. Parmi eux, on trouve :

Pour les étudiant.e.s boursier.ères:

· la gratuité du minerval et des supports de cours obligatoires

Pour tou.te.s:

· La mise en ligne systématique et gratuite des supports de cours obligatoires

· le gel du minerval et son plafond à 835€ (représentant, depuis 2010, une économie d’une centaine d’euros)

· le report de notes d’une session à l’autre pour les activités d’apprentissage réussies, lorsque l’ensemble de l’unité d’enseignement n’est pas acquise *

En 2016 et après des années d’actions, un refinancement de l’enseignement supérieur a été gagné. Bien que ce montant ne soit pas suffisant pour combler tous les besoins de notre enseignement supérieur, cet argent doit déjà pouvoir contribuer à une meilleure qualité de vie au sein de l’établissement. C’est pourquoi, la FEF demande à ce qu’une partie de ce financement soit destinée aux services sociaux des établissements, ainsi qu’aux services d’aide à la réussite.
La dernière victoire en date pour les étudiant.e.s concerne les bourses d’étude. Jusqu’à cette année, les boursier.ère.s n’étaient pas traité.e.s de la même manière que les étudiant.e.s non boursier.ère.s : pour conserver leur droit à une bourse, ils-elles avaient moins droit à l’erreur dans leur parcours académique que les autres. Aujourd’hui,cette discrimination a été supprimée et les étudiant.e.s bénéficiant d’une allocation d’étude ont désormais la même marge de manoeuvre que ceux-celles n’en bénéficiant pas. Cela signifie qu’un.e étudiant.e boursier.ère peut percevoir sa bourse tant qu’il-elle est finançable, c’est-à-dire tant qu’il-elle peut s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur. Concrètement, avec cette réforme la FEF pourrait permettre à 8800 étudiant.e.s supplémentaires d’accéder à une bourse ! Dont peut-être toi ?

Pour plus d’informations, la FEF est là pour te renseigner! Tu peux aussi te tourner vers le service social de ton établissement.

Quel avenir pour les étudiant.e.s et les jeunes ?

Quotidiennement, des jeunes s’engagent pour améliorer leur condition de demain. Les enjeux sont multiples, et chaque étudiant.e y a sa place. C’est pourquoi la FEF continuera à être au service des étudiant.e.s. Pourtant, aujourd’hui, tout n’est pas encore gagné.

Actuellement, l’une des réformes les plus importantes du droit du travail, la loi  Peeters, du nom du ministre du travail, est en route. Cette loi vise à une plus grande flexibilisation du travail, ainsi qu’à réformer le travail intérimaire (ce qui touche particulièrement les jeunes: 40 % des intérimaires sont des étudiants en 2016). Les conséquences possibles de cette réforme peuvent être inquiétantes, particulièrement pour les étudiant.e.s et les jeunes qui seront directement impactés par ses effets chaque fois qu’ils et elles travailleront ou chercheront du travail (job, intérim, premier emploi…).

Dans le cadre de son travail sur les conditions de vie des étudiant.e.s, la FEF te propose, tout au long du premier quadrimestre, de remplir une enquête touchant toutes les facettes du quotidien étudiant: revenus, bourses d’études, dépenses, transports, logements, infrastructures…  Alors n’hésite pas, participe toi aussi à la construction de nouveaux droits et viens remplir cette enquête lors des différents stands prévus à cet effet par ton conseil étudiant et la FEF, ou encore en ligne, cette enquête vous prendra environs 3 minutes, vous pouvez la compléter ici

 

Boîte à outils:

Affiche de la campagne:

affiche_construisons

Flyer de la campagne:

flyer_vecorise.indd

Print Friendly, PDF & Email