Copies corrigées : du changement à l’issue de ta session !

Désormais, tu pourras non seulement consulter, mais aussi recevoir une reproduction de ta copie d’examen corrigée.

Les examens sont bien là… la FEF s’y était préparée aussi ! En prévision de la fin de cette première session, plusieurs interpellations ont été faites par la FEF pour favoriser la réussite et clarifier certaines situations. Concrètement, améliorer la condition des étudiants en examens !

Sans doute l’ignorais-tu, mais le décret Paysage te donne le droit de pouvoir consulter les copies corrigées de tes épreuves et travaux écrits, en présence du professeur, et ce dans le mois qui suit la communication des résultats. C’est précisé, dans son article 137 :

“La publicité des autres épreuves et travaux écrits implique que les copies corrigées peuvent être consultées par l’étudiant, dans des conditions matérielles qui rendent cette consultation effective. Cette consultation se fera en présence du responsable de l’épreuve ou de son délégué, dans le mois qui suit la communication des résultats de l’épreuve, à une date déterminée par lui et annoncée au moins une semaine à l’avance.”

Pourquoi c’est important ?

Ce dispositif est important car c’est un moyen de favoriser la réussite. Cela permet d’avoir un vrai retour sur les évaluations passées, qui pourront du coup non seulement sanctionner l’échec ou la réussite, mais aussi être de réels outils pour apprendre et progresser.

Mais… est-ce suffisant ? Comment permettre à l’étudiant, au moment où il s’apprêtera en juin ou en août à réétudier un cours raté, d’avoir fraichement en tête les méthodes de correction du professeur, se souvenir de ses erreurs et retravailler ses difficultés ? Grâce à sa copie corrigée, par exemple.

Selon la FEF, l’interprétation de cet article du décret Paysage était peu claire. En effet, notre Constitution elle-même (art. 32) permet a priori à chaque personne non seulement de consulter chaque document administratif… mais aussi de s’en faire remettre une copie :

“Chacun a le droit de consulter chaque document administratif et de s’en faire remettre copie, sauf dans les cas et conditions fixés par la loi, le décret ou la règle visée à l’article 134.”

La question revenait donc à savoir si la copie d’examen pouvait bien être considérée comme un “document administratif” au sens légal du terme ; ce que la FEF a pu faire reconnaitre, en s’appuyant notamment sur un décret de 1994 [1].

Ce quadrimestre, la FEF a obtenu une clarification juridique et une confirmation du cabinet Marcourt allant dans ce sens : il existe un droit à la reproduction de la copie d’examen corrigée.

En clair, qu’a fait la FEF ?

En clair, en tant qu’étudiants, vous aviez le droit de pouvoir recevoir une reproduction (une photocopie, un scan, …) de vos copies d’examens corrigées, mais ce droit n’était pas appliqué. La FEF l’a établi, et a demandé au ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt de clarifier son décret en ce sens auprès des établissements.

La confirmation de ce droit à la reproduction des copies corrigées est une avancée à saluer ; elle permettra plus de transparence aux étudiants dans la compréhension des méthodes de correction des évaluateurs et des erreurs que les étudiants auraient faites. Trop d’établissements refusaient de reconnaitre ce droit étudiant, il faudra maintenant veiller à ce qu’il soit correctement appliqué.

Et donc, peux-tu demander à obtenir une copie corrigée de ton examen lors de la consultation des documents ?

Absolument, et ce au prix maximum de 0.25 cents la page.

Avoir un retour détaillé et circonstancié de son évaluation fait partie de dispositifs importants pour mieux apprendre de ses erreurs et se préparer aux sessions à venir. C’est pourquoi la FEF continuera à agir pour améliorer la transparence des établissements et les aides à la réussite disponibles pour les étudiants !

 

[1] Décret du 22 décembre 1994 relatif à la publicité de l’administration.

Print Friendly, PDF & Email