Soins de santé : Le front commun réitère l’urgence de se diriger vers une tout autre politique

Suite à l’avant-projet de loi proposé par la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Maggie De Block, visant à réformer l’attribution des quotas INAMI entre les Communautés flamande et française, la Fédération des Etudiants Francophones, la Fédération des maisons médicales, Médecins du Monde, la fédération hospitalière Santhea, Solidaris ainsi que la FGTB et la CNE appellent à nouveau, ensemble, à reconsidérer la politique de l’offre médicale à la lumière des enjeux de santé publique.

Lisez le communiqué de presse complet ici.

 

Print Friendly, PDF & Email