Le coût des études nuit gravement aux étudiant·e·s

Chaque année, un·e étudiant·e débourse entre 8.000 et 12.000 euros pour une année d’étude en comptant le minerval, le matériel de cours, le logement … Face à une précarité grandissante, les étudiant·e·s éprouvent de plus en plus de difficultés à payer leurs études. Les demandes de bourse ont augmenté de 21% en 6 ans et le nombre de bénéficiaires du CPAS a été multiplié par 7 entre 2002 et 2016. De plus, 25% des étudiant·e·s doivent travailler pour payer leurs études. Cette situation est non seulement une barrière à l’accès aux études mais également à leur réussite. La FEF rappelle qu’étudier est un droit et est fondamental à l’émancipation des jeunes afin de devenir des citoyen·ne·s responsables et critiques. Chaque jeune a droit aux mêmes chances face aux études et leur réussite. Afin que cela puisse être possible, il est primordial que l’enseignement soit refinancé.

C’est pourquoi la FEF demande :

  • Une réduction du droit d’inscription à 175€, plus bas droit d’inscription de la Fédération Wallonie-Bruxelles, afin de tendre vers la gratuité ;
  • Un remboursement de tout le matériel utilisé dans le cadre d’un cours ;
  • Un refinancement public de l’enseignement supérieur à hauteur de ses besoins.

 

Tu veux nous rejoindre ? Signe la pétitioni !

Nombre de signatures récoltées

Print Friendly, PDF & Email