Allocations d’études : Trop pauvres pour étudier ?

Depuis la réforme de 2016 instaurant un plancher de revenus pour obtenir une allocation d’études, de nombreux.ses étudiant.e.s ont été victimes d’un dispositif trop excluant. Ainsi, seul.e.s 9% des étudiant.e.s dont les revenus sont sous le seuil minimum ont obtenu une allocation d’études l’an dernier. Une réalité qui confirme les craintes de la Fédération des Etudiant.e.s Francophones, de la Ligue des Familles et du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté qui revendiquent aujourd’hui la suppression réelle de ce mécanisme d’exclusion.

Téléchargez ici le communiqué de presse complet.

 

Print Friendly, PDF & Email