La FEF ne laissera pas tomber les étudiants montois et namurois

La FEF a pris bonne note de la désaffiliation de l’ORE (UMons) et de l’AGE (Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix). Ces décisions, prises hier soir, sont évidemment déplorées par la FEF. Mais nous avons toujours vécu des périodes avec/sans certains conseils étudiants.

Il est important de noter que la FEF trouve une incohérence entre la décision de ces conseils étudiants et leurs arguments.  En effet, ils nous reprochent principalement des problèmes de fonctionnement/ de démocratie en interne, notamment lors de notre assemblée générale, organe souverain de la FEF.

Consciente des enjeux, la FEF a lancé un groupe de travail « Interne » qui a pour but de réfléchir à une réforme efficace de l’assemblée générale et du fonctionnement de la FEF. La première réunion du GT Interne a eu lieu la semaine dernière. L’AGE et l’ORE y étaient invités, tout autant que les autres conseils étudiants membres de la FEF. Mais ils ont préféré décliner l’invitation et se désaffilier. Pourtant, ces critiques auraient pu avoir un but constructif lors de ce GT où les étudiants sont expressément invités à exprimer leurs critiques afin d’améliorer la situation et donc la représentativité de tous les étudiants.

Par ailleurs, la massivité de notre assemblée générale nous a été reprochée par l’AGE. Mais cela ne nous déforce en rien. Au contraire, elle permet l’expression de plusieurs opinions.  Il est vrai que le fait qu’on soit plus nombreux peut engendrer des problèmes de gestion et d’organisation. Et c’est justement grâce au GT interne que ces problèmes doivent être résolus !

En revanche, cette désaffiliation affaiblit ces deux conseils étudiants dans la défense des droits des étudiants sur ces campus. Mais la FEF continuera à former, informer, défendre et mobiliser tant à Namur qu’à Mons !

Enfin, en toute logique, ces deux désaffiliations n’auront pas d’effet sur la ligne politique et les positions déjà votées par l’assemblée générale, à savoir la défense d’un enseignement supérieur public, de qualité et accessible à tous.

Print Friendly, PDF & Email